Le piège à neutrinos

neutcouvaff
Trace laissée par un neutrino en interaction avec une molécule d’eau

Projet collectif : Fabien Delalande / Bertrand Francqueville / Christl Lidl / Conseils scientifiques : Daniel Delalande

Concours : Cité des Sciences de la Villette. Paris, France. Second prix avec les félicitations du jury.

Le dispositif d’exposition s’inspire des ‘systèmes de détection » construits par les chercheurs pour capter un neutrino, particule élémentaire transparente à la matière.

En effet chaque seconde, des millions de neutrinos traverse notre corps. Les neutrinos proviennent des étoiles, des quasar et du Big Bang.

L’enregistrement scientifique de l’interaction d’un neutrino avec une molécule d’eau nécessite la construction de détecteurs immense, à l’échelle du territoire (par exemple. le détecteur du lac Baïkal s’étend sur 1 Km2 et est plongé à plus de 1000 m de profondeur, ou plus récemment Super Kamiokande au Japon). Ces ‘pièges’ sont mis en place pour déterminer si le neutrino possède une masse ou non. Existant en très grand nombre, ces particules peuvent avoir une influence sur sur le mouvement d’expansion de l’Univers.

La structure d’exposition est conçue comme un espace-piège pouvant être traversé sans délivrer d’information. Le capteur disposé sur chaque panneau déclenche l’affichage de l’information en fonction de l’attitude du visiteur. S’il reste un temps inférieur à 10 sec devant le panneau, il ne sera pas détecté. Au delà de 10 seconde, le visiteur est ‘piégé’, le panneau lui délivre l’information qu’il contient.

La structure d’exposition peut s’étendre jusqu’a l’ensemble de la Cité des Sciences. Elle est constituée de ‘panneaux-piège’ identiques.

Chaque panneaux délivre un élément d’information concernant les recherches sur les neutrinos. L’information délivrée est parcellaire. Le parcours du visiteur détermine son approche sur la recherche des neutrinos.

neutcoll.phot2affneutchem.photaff

Structure d’exposition : panneaux ‘piège’

La technologie envisagée pour les panneaux est le verre Priva-Lite.

PRIVA-LITE est un verre actif qui, sous l’influence du courant électrique, se transforme du verre semi-transparent en transparent, sans différence de niveau de transmission de la lumière. Le filme de cristal liquide,plus tôt semi-transparent, devient transparent. En activant un faible courant, les utilisateurs peuvent rapidement modifier la surface des cloisons en verre de transparente à opaque. Ce changement peut être activé par une large gamme d’interrupteurs muraux, télécommandes, détecteurs de mouvement, etc. (extrait de la page Saint-Gobain)

Publicités